cert-violet-small
lartefact
cert-violet-small

LES SAVOIR-FAIRE AUTOUR DU BOIS

ÉBÉNISTE

ébéniste

Il connaît toutes les essences de bois classiques (acajou, merisier, chêne ou noyer), et sait comment exploiter les matériaux modernes (métaux, verre ou matériaux de synthèse). Après avoir dessiné un modèle, il découpe les pièces, les rabote et les aplanit aux dimensions exactes, avant de les monter. Pour le placage, des feuilles de bois minces sont assemblées et collées.

Dernières étapes : le ponçage, le cirage et le vernissage. Un marqueteur intervient parfois pour incruster des motifs en nacre, ivoire ou ébène. Aptitude au dessin technique, habileté manuelle et sens de l’esthétique sont indispensables.

L’ébéniste peut se consacrer à la restauration ou à la copie de meubles anciens. Une activité qui exige une parfaite connaissance du meuble et de son assemblage aux différentes époques. Il peut aussi s’orienter vers l’agencement (installation sur mesure).

Ce professionnel exerce comme salarié dans une entreprise ou comme artisan installé à son compte. Très difficile d’accès, ce métier d’art est réservé aux plus doués et aux plus motivés.

MENUISIER

Travailler le bois, lui donner une seconde vie, c’est son métier. Le menuisier passe l’essentiel de son temps dans son atelier. Placards, parquets, escaliers, portes, fenêtres, volets : toute boiserie doit être conçue, dessinée, débitée, montée, posée, vernie ou teintée. Avec le souci de respecter les structures et l’étanchéité. Ce professionnel doit être habile et maîtriser les bases de la géométrie. Si le bois reste son matériau de prédilection, il utilise désormais l’aluminium, le PVC, les panneaux agglomérés ou stratifiés, etc.

Quoique important, le travail manuel est de plus en plus relayé par des machines. Une spécialisation très demandée, celle d’agenceur de cuisines, consiste à concevoir et installer des éléments de rangement et des surfaces de travail pour une cuisine. La plupart du temps, ce menuisier d’agencement est un fabricant industriel, qui dispose d’un réseau de distributeurs.

Les débouchés sont également assurés dans l’agencement et la décoration de locaux commerciaux. Le menuisier est salarié ou installé à son compte comme artisan.

menuisier

SCULPTEUR DE BOIS

sculpteur

Armé de ciseaux, d’une gouge et d’un burin, il taille et creuse le bois, dégrossit et cisèle le motif sculpté. C’est ainsi qu’il habille les meubles, décore les manteaux de cheminée, les boiseries, les portes ou les balustrades, travaillant souvent aux côtés d’un ébéniste, parfois aussi dans des fabriques de meubles haut de gamme spécialisées dans la copie d’ancien.

Ce métier créatif exige d’être excellent en dessin et en histoire de l’art ; 10 ans de pratique sont nécessaires pour le maîtriser.

Le sculpteur sur bois travaille souvent comme artisan, installé à son propre compte.